Découvrez la ville et l’histoire de Salvador de Bahia en français

Découvrez la ville et l' histoire de Salvador de Bahia en français

Découvrez la ville et l’histoire de Salvador de Bahia en français

On la surnomme la “Rome Noire”. Au bord de l’océan Atlantique, au milieu d’une région fertile, Salvador de Bahia, avec ses églises, ses édifices baroques et ses maisons colorées, assume sa culture africaine et ses liens avec l’Europe. Du XVIe au XVIIIe siècle, elle a été la capitale de la colonie portugaise du Brésil. Une période faste qui a laissé son empreinte sur la cité. histoire de Salvador

histoire de Salvador

Brève synthèse

Fondée en 1549 sur une petite péninsule qui sépare la Baie de Todos los Santos de l’océan Atlantique,  sur la côte nord-est du Brésil, Salvador de Bahia fut la première capitale de l’Amérique portugaise et le resta jusqu’en 1763. Sa fondation et son rôle historique en tant que capitale coloniale l’associent au thème de la découverte de l’univers.  Le centre historique de Salvador de Bahia – exemple éminent de structure urbaine de la Renaissance adaptée à un site colonial – est la Cidade Alta (Ville haute), un quartier défensif, administratif et résidentiel perché au sommet d’un escarpement de 85 m de haut.  Cette ville coloniale par excellence du Nord-Est brésilien, avec sa densité de constructions, se distingue par son architecture coloniale religieuse, civile et militaire datant du XVIIe au XIXe siècle. Salvador de Bahia est également remarquable en tant que l’un des principaux points de convergence des cultures européennes, africaines et amérindiennes du XVIe au XVIIIe siècle. histoire de Salvador

L’établissement de Salvador de Bahia, stratégiquement situé face à une immense baie sur la côte brésilienne, visait à centraliser les activités de la métropole dans l’Amérique portugaise et à faciliter le commerce avec l’Afrique et l’Extrême-Orient. La ville s’est développée rapidement, devenant le principal port du Brésil et un centre important de l’industrie du sucre et de la traite négrière.

Les principaux quartiers du centre historique sont Sé, Pelourinho, la Miséricorde, São Bento, Taboão, Carmo et Santo Antônio. Pelourinho est caractérisé par sa fidélité au plan du XVIe siècle, la densité de ses monuments et  l’homogénéité de ses constructions. histoire de Salvador

En plus de grands édifices datant des XVIIe et XVIIIe siècles, tels que la Cathédrale-basilique de Salvador et les églises et les couvents de São Francisco, São Domingos, Carmo et Santo Antônio, le centre historique de Salvador de Bahia conserve un certain nombre d’espaces ouverts publics du XVIe siècle, tels que la Plaza Municipal, le Largo Terreiro de Jesus et le Largo de São Francisco, ainsi que des palais baroques, comme le Palácio do Arcebispado, le Palácio Saldanha et le Palácio Ferrão. Talk

Beaucoup de rues sont bordées de maisons aux couleurs vives, souvent ornées de décorations en stuc, qui sont caractéristiques de la ville coloniale. Salvador de Bahia fut aussi, à partir de 1558, le premier marché d’esclaves dans le Nouveau Monde, les esclaves arrivant pour travailler sur les plantations de sucre. L’écho de ce passé multiculturel se retrouve aujourd’hui dans le riche patrimoine matériel et immatériel du centre historique.

Source: Arte e Unesco

Related Posts